la finalité de l’économie sociale et solidaire
Menu

L’impact social

la finalité de l’économie sociale et solidaire

17 septembre 2016
#impactsocial #entreprise #économiesocialeetsolidaire #utilitésociale

Les entreprises sociales trouvent leur finalité dans la création d’impact social : elles naissent, innovent et se développent pour répondre à des besoins non ou mal pris en compte par les pouvoirs publics ou par le marché. Elles cherchent ainsi à améliorer les situations individuelles et/ou collectives et à faire progresser la société, engendrant des changements sociaux durables qui dépassent le champ de l'action et durent par-delà les résultats pour s'ancrer chez les personnes, dans l'environnement et dans la société.

Définition

Selon le sociologue Matthieu Hély, l’émergence progressive de la notion d’utilité sociale est liée à la réappropriation de l’intérêt général, dont l’Etat a perdu le monopole, par d’autres acteurs et notamment le secteur associatif.

Nous retenons ici le terme "impact social" et une définition proposée par le Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire (CSESS) :

"L’impact social consiste en l’ensemble des conséquences (évolutions, inflexions, changements, ruptures) des activités d’une organisation tant sur ses parties prenantes externes (bénéficiaires, usagers, clients) directes ou indirectes de son territoire et internes (salariés, bénévoles, volontaires), que sur la société en général. Dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, il est issu de la capacité de l’organisation (ou d’un groupe d’organisations) à anticiper des besoins pas ou mal satisfaits et à y répondre, via ses missions de prévention, réparation ou compensation. Il se traduit en termes de bien-être individuel, de comportements, de capabilités, de pratiques sectorielles, d’innovations sociales ou de décisions publiques. »

Les dimensions de l'impact social

S’intéresser à l’impact social généré par une organisation, c’est dépasser la dimension uniquement économique de la valeur créée. L’impact social recouvre plusieurs dimensions : politique, sociétale, environnementale, économique et l’épanouissement.