définition
Menu

L’innovation sociale

définition

11 juillet 2016
#innovation sociale #économiesolidaireetsociale #entreprenariat

Le fonds de dotation Dianes a été créé pour soutenir le changement sociétal . Un outil dédié au soutien financier des acteurs qui, aujourd’hui, initient cette innovation sociale inventant le monde de demain, celui de nos enfants.

L’innovation

Un projet d’innovation sociale contribue à apporter des réponses nouvelles aux problématiques actuelles auxquelles ni le marché ni les pouvoirs publics ne peuvent répondre seuls. L’innovation peut avoir des intensités différentes : de l’innovation incrémentale (amélioration de l’existant) à l’innovation radicale (transformation en profondeur).

Le schéma ci-dessus identifie six dimensions possibles d’une innovation, parmi lesquelles l’innovation sociale. Cependant, dans la réalité des faits les innovations combinent le plus souvent plusieurs dimensions.

L’innovation sociale

Est ainsi définit comme suit par le Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire (CSESS)

« L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation, de distribution, (…). Elles passent par un processus en plusieurs démarches : émergence, expérimentation, diffusion, évaluation. »

Un besoin devient social lorsqu’à la fois il touche à un collectif d’individus et est perçu / reconnu comme tel par tout ou partie de ce collectif, au point qu’apparaisse comme allant de soi l’idée de le satisfaire.(1) Elaborer des réponses à des besoins sociaux revient donc à considérer les problèmes sociaux rencontrés par une population dans ses différents contextes spatiaux et temporels et pour lesquels il convient de trouver des solutions.

L’innovation sociale entrepreneuriale

En France il existe dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, une longue pratique d’innovation sociale. Le secteur associatif est historiquement le premier laboratoire d’innovations sociales. Par sa proximité et sa connaissance approfondie des populations et des territoires, il est en capacité de détecter les besoins sociaux existants peu ou mal satisfaits ainsi que les nouveaux, et d’y apporter des réponses à travers une démarche d’expérimentation et de modélisation des solutions créées. Les nouvelles générations d’entrepreneurs sociaux développent des innovations sociales afin d’apporter des solutions aux grands défis sociétaux.

Les entreprises de l’économie sociale et solidaire sont ainsi considérées comme innovantes socialement parce qu’elles :

- répondent à un besoin social mal satisfait

- génèrent un impact positif sur leurs bénéficiaires

- disposent un modèle économique viable

- ont un impact économique et social sur leur territoire d’implantation

- impliquent dans le projet social de la structure leurs salariés, leurs bénéficiaires et les autres parties tenantes (publiques ou privées)

(1) Source : Marc Le Gallo, Le Sillage du COMPAS N°1/08, 2008